Le Forum des Légendes version 2. Héroïc-fantasy, Science-fiction, Jeux de rôles, Wargames...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mythologie

Aller en bas 
AuteurMessage
Andriel
Maître des Tourments
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Mythologie   Ven 16 Fév à 22:10

J'ai un texte ... je ne le continuerais pas en tant que texte complet. voyez cela tel une critique des tournures extrêmes que pourrait prendre notre société, car c'est bel et bien ainsi qu'est ma vision de cette chose.

A la limite, faites le lire par un ami, quelqu'un de proche dans tous les cas. Fermez les yeux et écoutez, écoutez mon avertissement.


Cordialement, Vandred.

La pluie … toujours elle, descendant en averses répétitives pour s’écraser sur le bitume glacé. Il ne fait que pleuvoir, à croire que Rivera baptise en permanence le monde qu’il a concrétisé, Immense Œuvre. Cette ville utopique bâtie par le Messie Rivera et qui sert un délire techno psychédélique, surveillé par l’entremise des Gardiens. Ils vont et viennent parmi les murs noirs et acier de la ville. Car ici, tout est noir, tout est sombre. Les Gardiens eux-mêmes s’accordent à marcher de noir vêtu. Les habitants n’ont que le blanc immaculé de leurs vêtements trempés par la pluie et ne faisant appel à aucune sorte de pudeur pour se montrer. Ici, les Gardiens veillent au troupeau qui dans les rues grouille, sans travail, sans peur et sans ressentiment. Penchons votre regard sur le cadre radieux de cette ville parfaite. Ici, nul crime, nul délit. Car nulles passions n’existent dans les idéaux de Rivera. Ici, les gens vivent au strict minimum de leurs capacités, ils marchent, mangent, dorment et parfois se reproduisent. Aucuns bruits si ce n’est celui de la pluie continuelle qui s’écrase partout dans la ville. Aucune odeur si ce n’est celle de la pesanteur de l’air lors d’une averse d’été. Aucuns animaux, aucunes fêtes. Rien, si ce n’est l’absolu respect d’une sublime répétitivité. Les gardiens veillent au troupeau et le laisse vaquer à sa vie monotone, ils sont peu nombreux, mais tous de sublime lignage. Ils vont et viennent, sous leurs amples volutes de tissus, ils restent stoïques et recherchent le moindre signe, la moindre faiblesse. Si l’un des citoyens baille et s’en trouve affligé, ils le rassurent. Si l’un d’entre eux laisse échapper un soupir, ils lui rappellent qu’Il ne doit pas être dérangé. Si l’un d’entre eux réplique qu’il est fatigué de vivre, ils rétorquent qu’Il n’est pas de cet avis.

Si l’un d’entre eux sourit, ils lui tranchent la gorge et répandent son sang sur le sol, où il stagne avec celui des autres châtiés. Car il ne faut pas marcher sur le sol, c’est la volonté de Rivera.

Quand les gardiens n’ont plus envie de surveiller le troupeau, ils montent Là Haut. Voir leur père, qui pense les yeux fermés. C’est pour lui qu’ils surveillent, c’est pour lui qu’ils vont et viennent éternellement, cherchant à comprendre le sens des volontés du Père. Il veut qu’ils soient là pour veiller à ne pas rompre le silence. Il veut qu’ils soient là pour préparer son retour. Mais le silence est fait, tout est prêt pour son retour …
C’est pour cela qu’un jour, tous les gardiens sont allés voir le Père, délaissant la ville. Et Là Haut, ils lui demandèrent pourquoi ne revenait-il pas. En quel honneur son retour leur serait-il permis ? Le Père ne répondit pas tout de suite, il finit par dire qu’ils devaient y réfléchir. Qu’ils devaient comprendre par eux-mêmes. Alors, les gardiens redescendirent en bas pour surveiller le troupeau, ce dernier n’ayant pas bougé à leur retour. Ils comprirent que quand ils n’étaient pas là personne parmi le troupeau n’était surveillé. Alors, pris d’inquiétude, ils comptèrent le troupeau pour finir par être rassurés quand ils surent qu’il n’en manquait aucun. Tout était bien et ordonné, tout semblait si parfait que même le plus beau des rêves de Rivera n’aurait put espérer mieux. Alors vint la saison des naissances … Les Gardiens, fiers d’eux-mêmes et de leur tache sacrée allèrent de femmes en femmes, recueillant en elles le fruit de la vie. Les jeunes enfants furent présentés au Père, qui a cette occasion avait ouvert ses yeux. Il sourit, vit qu’il avait bien œuvré par l’entremise de ses Gardiens. Dardant son regard sur ces derniers, il acquiesça avec fierté.
Heureux et fiers de leur tâche ces derniers redescendirent en bas et rendirent au troupeau le fruit des naissances. Revint à ce moment un des Gardiens, son visage portait une expression qu’aucun des siens n’avait jamais vu, il semblait tétanisé et ne pouvait guère parler de ce qui l’affligeait. Alors ils l’amenèrent au Père, qui le reçut avec bonté. Cependant, il arborait également la même expression que le Gardien.

Père expliqua que son fils était inquiet et que cela était annonciateur de sombres choses. Les Gardiens durent avant tout se concerter sur ce qu’était le sombre et quand ils furent d’accords, ils écoutèrent à nouveau Père qui pendant ce temps avait calmé son fils et l’avait interrogé.
Père s’exprima alors les yeux ouverts, laissant de l’eau en couler avec facilité. Il annonça à ses enfants qu’un des membres du troupeau était en train de marcher sur le sol. Tous eurent
peur, car personne ne devait marcher sur le sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcien Mirthaniel
Gardien des Légendes
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Dans l'Univers des Légendes...
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Mythologie   Sam 17 Fév à 15:50

...

Sans voix.

C'est... superbe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andriel
Maître des Tourments
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Mythologie   Sam 17 Fév à 16:19

Voilà ce que je hais dans les critiques

Tu sais pas quoi, comment, ni pourquoi ca a plu. Non tu sais juste ce dont tu te doute déjà.

Pas prétentieux, fier de moi.

Donc explicite XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilisa
Archi-duc
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Mythologie   Lun 19 Fév à 20:48

Je partage l'avis d'Alcien, mais je rajouterai que c'est étrange...

Faudra que je relise ça à tête reposée moi... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andriel
Maître des Tourments
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 26/04/2006

MessageSujet: Re: Mythologie   Lun 19 Fév à 20:55

Mwahahah

Je vous rassure, j'ai beau être l'auteur, j'ai fait pareil. >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilisa
Archi-duc
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Mythologie   Lun 19 Fév à 21:01

A oui en effet ça rassure... pas du tout. xD

Si même l'auteur ne se comprend pas... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mythologie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Mythologie Grecque
» Histoire du réveil d'une armée nécron
» [back] Qu'est-ce qu'un gobelin ?
» Le Taureau
» de retour des enfers!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Légendes :: Science Fiction :: Les oeuvres-
Sauter vers: